Rejoignez nous :    

L’avenir des noms de domaine français (8/8), vu par le MailClub

Le bureau d’enregistrement de noms de domaine, le MailClub, a participé à la consultation publique sur les modalités de gestion du domaine internet « .fr » et des extensions d’outre mer. Il vous propose ces réponses durant tout l’été. Cette semaine, dernier épisode avec les diverses questions concernant l’office et les bureaux d’enregistrement.

 Concertation avec les parties intéressées

- Question 18 :

a) Les mécanismes de concertation avec les parties intéressées (bureaux d’enregistrement, demandeurs de noms de domaine, utilisateurs d’internet...) mis en place pour le « .fr » et pour les autres extensions françaises sont-ils satisfaisant ? Le cas échéant, comment améliorer la concertation avec l’ensemble des acteurs ?

b) Comment assurer la participation des acteurs locaux pour les extensions d’outre-mer ?

c) L’arrêté de désignation doit-il imposer des procédures de concertation à l’office d’enregistrement ?

d) Quelle devrait être la place des pouvoirs publics dans ces processus, une fois la désignation effective ?

b) Il faut se rapprocher des relais locaux pour développer ces extensions.

c) Oui.

d) Les pouvoirs publics devront conserver un droit de regard important sur la gestion des extensions françaises, patrimoine de notre pays.

  • Question 19 : La sécurité et la fiabilité du fonctionnement du « .fr » et des autres extensions françaises vous semblent-elles satisfaisantes ? Quelles seraient vos propositions pour les améliorer ?
  • MailClub : La sécurité et la fiabilité du fonctionnement du « .fr » et des autres extensions françaises nous semblent satisfaisantes.

  • Question 20 :

a) Serait-il souhaitable d’inciter les sociétés souhaitant enregistrer des noms de domaine en « .fr » à détenir également l’accréditation de l’Icann  , voire de rendre cette accréditation obligatoire ?

b) L’office d’enregistrement (registre  ) du « .fr » devrait-il mettre en place son propre système d’accréditation en s’inspirant des meilleurs pratiques dans ce domaine ; une telle accréditation devrait-elle être rendue obligatoire ?

c) Quels seraient alors les critères à prendre en compte pour cette accréditation : expérience et compétences techniques de la société, garanties financières, obligation de posséder une assurance risques professionnels, etc. ?

  • MailClub : a) Le registre   pourrait valoriser les bureaux d’enregistrements disposant d’une accréditation Icann   et établir ainsi différents niveaux d’expertise pour sensibiliser au mieux les clients finaux.

b) Le registre   français pourrait mettre en place un système d’accréditation plus exigeant, qui serait bien sûr obligatoire.

c) De nombreux critères tels que cités dans la question pourraient être pris en compte. On peut rajouter des exigences en terme de qualité de service (délai de réponse du service support par exemple, engagement de durée pour un transfert sortant...).

  • Question 21 : Quelles mesures seraient nécessaires pour pallier l’éventuelle défaillance d’un bureau d’enregistrement (défaillance technique, liquidation judiciaire, etc.) ? En particulier, pensez-vous que des systèmes de sauvegarde de données doivent être mis en place entre les bureaux d’enregistrement et l’office central d’enregistrement (registre  ) ?
  • MailClub : En contrôlant mieux les accréditations de ses registrars, l’office d’enregistrement limite les défaillances de ces derniers. Un système de sauvegarde de données peut être mis en place entre registre   et registrar  .

 Critères de sélection de l’office d’enregistrement (registre  )

Question 22 : Les critères utilisés par la Commission européennes pour le « .eu » vous semblent-ils pertinents pour les appels à candidatures des extensions françaises ? Quels autres critères devraient être pris en compte ?

  • MailClub : Les critères utilisés par la Commission européennes pour le « .eu » nous semblent pertinents pour les appels à candidatures des extensions françaises.

Pour en savoir plus :

Commentaires


Explorer

dates à retenir

Dans 5 jours : .LONDON

Dans 11 jours : .NYC for the big apple

Dans 15 jours : .BIO pour les produits bio mais pas que ...

Dans 16 jours : Mailclub au congrès annuel de l’INTA en mai à Hong-Kong

Dans 38 jours : .DESI

Dans 40 jours : Journée spéciale nouvelles extensions : Point d’étape et conseils stratégiques - PARIS – 3 JUIN 2014

Accès direct

Recherche whois

Visiteurs connectés : 26