Mailclub.info
http://www.mailclub.info/./?les-accents-enfin-compatibles-avec,1617
Les accents enfin compatibles avec les domaines en .FR !
vendredi 3 février 2012
/ Charles Tiné

Ça y est, après des années d’attente et d’espoirs, la France se met enfin à l’heure du nommage moderne en adoptant les normes permettant de créer des noms de domaine utilisant des accents.

Cette nouvelle fonctionnalité va permettre d’étendre à 67 le nombre de caractères autorisés pour composer un label de nom de domaine (limités à 37 jusqu’à ce jour), et ceci, sous les 6 extensions que l’Afnic gère actuellement (.fr, .re, .tf, .wf, .pm, .yt).

Le document publié par l’Afnic aujourd’hui détaille les modalités d’ouverture en 2 temps (sunrise puis rush) de ces nouveaux noms de domaine. Les deux dates essentielles à retenir sont :

Le 3 mai 2012 : Lancement de la période prioritaire IDN avec règle de « Grandfathering ».

A partir de cette date, et jusqu’au 3 juillet 2012, cette « sunrise » offrira aux détenteurs de noms de domaine répondant aux règles actuelles la possibilité de réserver, en priorité, un IDN qui correspondrait à ces versions ASCII. C’est là qu’intervient le concept d’équivalence.

En quoi consiste ce concept exactement ? Tout simplement, lors du dépôt d’un IDN, il faudra être titulaire d’un nom de domaine ASCII équivalent pour que le dépôt de la version IDN soit accepté. Toutefois, si l’équivalent ASCII n’est pas encore déposé, il sera possible de le créer à tout moment, même pendant la période de sunrise.

Deux exemples permettront de mieux comprendre ce principe :

Dans ce cas seul le détenteur du nom de domaine « muller-strasse.fr » pourra déposer « müller-straße.fr » (dont la forme ACE est xn—mller-strae-46a18a.fr). Il peut d’ailleurs, tout aussi bien enregistrer « muller-straße.fr » (dont la forme ACE est xn—muller-strae-v9a.fr) ou bien encore « müller-strasse.fr » (dont la forme ACE est xn—mller-strasse-wob.fr) puisque ces trois IDNs   partagent la même forme ASCII équivalente.

Dans ce second exemple, nous présentons deux IDNs   qui partagent la même version ASCII équivalente. Comme précédemment, seul le détenteur actuel peut déposer l’une ou les deux formes (ou toutes les déclinaisons partageant la même version ASCII équivalente) pendant la période de sunrise. En revanche, si, dans notre exemple, le détenteur de « peches.fr » enregistre uniquement « pêchés.fr » (dont la forme ACE est xn—pchs-dpad.fr) pendant la période de sunrise, dès la fin de celle-ci, il n’aura pas de droit particulier sur « péchés.fr » (dont la forme ACE est xn—pchs-bpac.frfr) qui pourra alors être enregistré par un tout autre titulaire.

Le 3 juillet 2012 : Ouverture avec attribution suivant la règle du « premier arrivé, premier servi ».

Il sera, à partir de ce jour là, possible à quiconque de déposer un IDN dès lors que celui-ci est conforme à la charte de nommage de l’Afnic, où la règle du « premier arrivé, premier servi » s’applique. Le Mailclub proposera dès les jours à venir un service vous permettant de réserver vos IDNs   en .FR en période Sunrise dans les meilleurs conditions tarifaires et opérationnelles.


AUTRES IMAGES

PNG - 9.1 ko
767 x 142 píxels

PNG - 9.7 ko
555 x 194 píxels
Commentaires :